• Trop loin de moi

      

    Trop loin de moi : SLOW 

     

    Trop loin de moi

     

    Trop loin de moi

     

    J'aurais aimé pouvoir te couvrir de cadeaux
    J'aimerais tant laisser courir mes doigts sur ta peau
    J'aurais aimé connaître tes joies, tes peines

     
    Et sous ton ciel de lit, te réciter du Verlaine.
    J'aurais voulu t'offrir ma vie des milliers de fois
    J'aimerais tans passer mes nuits, mes jours auprès de toi,

     

    Trop loin de moi : SLOW

      

    Mais je ne peux pas
    Tu es trop loin de moi

    De moi, de moi, de moi,

     

    Trop loin de moi : SLOW

      

    J'aime à venir te rencontrer dans le bleu de mes rêves
    Je rêve chaque nuit que jamais le jour ne se lève.
    Je voudrais habiter dans ta vie pour toujours

     

    Sous un soleil de nuit, je voudrais bien te faire l'amour

    J'aimerais échanger des baisers tendres avec toi,

    Caresser tes cheveux, ton corps, tout connaître de toi,

     

    Trop loin de moi : SLOW


    Mais je ne peux pas
    Tu es trop loin de moi,

    De moi, de moi, de moi,

     

    Trop loin de moi : SLOW


    Je voudrais t'enlever sur mon destrier tout blanc
    Et comme Lancelot, ne plus être que ton galant.
    J'aimerais m'allonger contre toi dans un grand champ

     

    Sous un chêne centenaire, que nous devenions amants,
    Et d'un amour ardent, je voudrais comme autrefois
    Me consumer passionnément, éperdument pour toi,

     

    Trop loin de moi : SLOW


    Mais je ne peux pas
    Tu es trop loin de moi,

    De moi, de moi, de moi,

     

    Trop loin de moi : SLOW


    J'ai souvent pris la mer et courus tous les océans
    Je n'ai su faire, toute ma vie, que brasser du vent.
    J'ai goûté bien des femmes et j'en ai perdu du temps,


    Mais aujourd'hui je te veux femme à jamais à moi,
    Sur un trois mâts, fendre les flots pour voguer vers toi
    Et m'envoler dans une valse d'amour avec toi.

     

    Trop loin de moi : SLOW


    C'est ce que je veux
    Si toi, tu veux de moi,

    De moi, de moi, de moi,

     

    La mélodie

     

    la la la la la la  etc.

     

    N. Ghis. 

     

    Photo de La main et la plume.

    Texte écrit en 2002.

    La rose De Janvier 2015/2016

     

    Trop loin de moi : SLOW

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Septembre à 09:37

    Bonjour

    triste éloignement d'un être cher,

    et la réalisation de qui est l’être de sa vie, mais parfois c'est trop tard et on passe a coté

    j'aime bien ce triste poème chanson sur les lois de l'amour

     

    et comme j’aime les contrepèteries

    j'ajouterai en changeant les lettres de ton titre

    TROP , MOINS DE LOI he

     

     

    bon weekend

      • Vendredi 15 Septembre à 12:51

        Bonjour Philippe,

        Mais c'est bien connu que nous sommes les vaches à lait de l'état ! De plus il y a les pauvres agriculteurs qui on des vaches et qui ont de quoi nourrir le peuple de France sans que le parlement Européen ai besoins de faire importer le lais de l’Allemagne : là ou es vaches n'ont jamais vu un près de leur vie de vaches ! TROP ! MOINS DE LOIS, CE SERAIT BIEN!!!

        Quand à mes textes, ils me viennent facilement et bien souvent j'ai la musique dans la tête qui va avec les paroles. Malheureusement, je ne sais pas jouer d’instruments ! J'ai l'oreille musicale, souvent je me sers d'un air existent qui me plaît et qui me guide pour les paroles de façon à construire le texte. Après, c'est au compositeur de trouver sa propre inspiration...

        Passe une très bon weekend ! Amicalement, Ghis.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :