• Miroirs de son âme

     

     

     

    Miroirs de mon âme

     

     

    Poème féminin, mit à la troisième personne du singulier, pour pouvoir être chanter au masculin, par Pierre-Michel 53.

     

    Miroirs ensommeillés de l’âme

     

    Par quel miracle êtes-vous là?
    Que faites-vous dans ce visage?
    D'où venez-vous? De quelles îles,

    Pour aborder à son rivage ?

    De quel port ? De quel bastingage
    Vous aura jeté cet orage ?
    Vous ! Voyageurs de l'inconnu ?
    Les naufragés de ses tempêtes !

    La nuit descend en filigrane...

    Serait-elle cette terre promise
    A je ne sais trop quel destin,
    Pour que, prisonniers de sa rive,
    Vous essuyez de tels embruns

    Qui en coulant laissent la trace

    D'un sillon humide et tenace

    Sur le sable de ce visage

    Qui n'est plus qu'un sombre rivage.

    La nuit descend en filigrane...

    Miroirs ensommeillés de l'âme,
    Vous qui venez de l'infini !
    Fenêtre du monde intérieur !
    Les miroirs discrets de son cœur !

    Petits lacs de ses émotions !
    Qui font, de ses larmes, un torrent !
    Vous ! Les témoins de ses frissons !
    Témoins de ses désillusions !

    La nuit descend en filigrane…

    Serait-elle cette terre promise
    A je ne sais trop quel destin,
    Pour que, prisonniers de sa rive,
    Vous essuyez de tels embruns ?

    Qui, en coulant, laissent la trace
    D'un sillon humide et tenace
    Sur le sable de ce rivage
    Qui n'est plus qu'un sombre visage !

    La nuit descend en filigrane...

    Miroirs ensommeillés de l'âme !
    Doux reflets de ses yeux rougis !
    Mettez en veilleuse la flamme
    Qui vous a conduit jusqu'ici !

    Vous êtes arrivés sur sa plage.
    Vous êtes à votre port d'attache.
    Miroirs ensommeillés de l'âme !
    elle est votre terre endormie…

    La nuit descend en filigrane...

    N. GHIS. 1998

    Résultat de recherche d'images pour "femmes endormies images Gifs"

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter