• Le chant du Cygne

     

    Le chant du Cygne

    Le chant du Cygne

    Le chant du Cygne 

    (pas de musique)

     

    Couplets

    Lorsque je te sens trop pensive

    Perdue dans ton monde intérieur

    Indifférente à ma présence

    Pour moi, le doute m'envahit: 

    Je sens que c'est mon chant du cygne.

     

    Quand ton rire n'est plus pour moi:

     Mais pour ce portabl' et ce gars

    Comme-ci moi je n'existait pas,

    Au plus profond de moi, je sais,

    Que c'est mon chant du cygne.

    Refrains

    Je ne vis plus 

    Que pour le chant du cygne :

    Ce bel oiseau à l'agonie

    Qui trouve encore un peu de vie

    Quand la flèche se plante en son cœur,

    Et qu'il refuse le trépas.

       

    Je ne vie plus

    Que pour le chant du cygne :

    Ce bel oiseau à l'agonie

    Qui cherch' en lui un peu de force

    Pour pouvoir prolonger sa vie

    Qui lui dit qu'il est toujours là,

    Entre vous deux.

     

    Je suis moi-même

    Le chant du cygne... Le chant du cygne...

    Je suis l'amour à mort... 

    Couplets

    Lorsque tes yeux sont dans le vague

    Que tes rêves ne sont plus pour moi

    Que pour toi, je ne suis plus là,

    Pour moi, je le sais, je le sens:

    C'est mon chant du cygne.

     

    Il y'a quelqu'un : je le vois bien !

    D'un revers de mains implacable,

    Cet homme voudrait prendre ma place

    Je ne sais que trop bien, que pour moi,

    C'est mon chant du cygne.

    Refrains

    Je n'entends plus

    Que le chant du cygne :

    Ce bel oiseau à l'agonie

    Qui trouve encore un peu de vie

    Quand la flèche se plante en son cœur,

    Et qu'il refuse le trépas.

     

    Je n'entends plus

    Que le chant du cygne :

    Ce bel oiseau à l'agonie

    Qui cherche en lui un peu de force

    Pour pouvoir prolonger sa vie

    Qui lui dit qu'il est toujours là,

    Entre vous deux.

     

    Je n'entends plus

    Que le chant du cygne... Le chant du cygne...

     Je suis l'amour à mort... 

    N. GHIS.

    j`AI TROUVER POUR VOUS DES TUBES DE TOUTES SORTES POUR VOS CRÉATIONS ILS Y EN A 200 CENT TROUVER SÛR LE NET

    Texte écrit le 20 mai 2016


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 09:18

    Révérence ma chère Ghislaine,

    Comme il est beau ce texte, à le lire j'en ai les larmes aux yeux.Les images défilent sous mes yeux au gré de ma lecture..J'aime tant les cygnes, ces oiseaux majestueux ! Tu sais nous toucher et nous émouvoir avec tes chansons.Il ne manque plus que la musique pour accompagner smile

    Je viens te rendre une petite visite amicale.J'espère que tu vas bien et que tu as moins chaud aujourd'hui ? Chez nous il fait frais le matin et le soir, quel contraste avec la semaine dernière ! on est mieux, au moins ! Je vais pouvoir me remettre au chant, cela m'a manqué.Mon cours d'hier s'est bien passé.J'en parle sur Facebook, tu verras...

    Nouveaux articles parus aujourd'hui dans mes blogs mon amie, te voilà informée lol

    Bonne journée, gros bisous de Florence 

    2
    Mercredi 29 Mars 2017 à 15:37

    Bonjour chère Ghislaine c est magnifique j aime beaucoup,je te souhaite une bonne journée...gros bisous...Pascal

    3
    Vendredi 26 Mai 2017 à 12:06

    tres beau texte

    bien triste mais cela reste magnifique

      • Vendredi 26 Mai 2017 à 13:03

        Bonjour à vous,

        Ne dit-on pas que les plus belles chansons sont bien souvent tristes ? C'est justement ces textes qui donnent, avec un belle mélodie et une bonne orchestration; l'émotion qui nous fait dresser les poils quand ce n'est pas les larmes qui nous viennent aux yeux.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :