• La plage de ton corps

     

    La Plage De Ton Corps

      

    La Plage De Ton Corps



    Endormie au soleil, la plage de ton corps

    Me paraissait tranquille, déserte et solitaire

    Quand j’y posais mes rêves...

     

    Douces et chaudes à la fois, tes dunes de sable fin

    Offraient à mon regard des myriades de promesses

    D'aquarelles pour mes mains...

     

    Refrain

    J’avais envie de faire vibrer, de bousculer

    L’ordre  fragile, l'ordre établi de ton désert

    Pour effleurer et caresser ton corps de femme

     

    J’avais envie de provoquer tous ces désirs 

    Qui semblaient n’attendre que moi pour effeuiller

     Tes peurs, tes joies que je sentais à fleur de toi.

     

    C’est alors, que ton corps doucement s’éveilla

    Aux plaisirs de la vie qui sommeillaient en toi

     Aux plaisirs de la vie qui bouillonnaient en toi... 

     

    Ton corps à demi nu, promesse de volupté,

    Pareils à des fruits mûrs à la fin de l’été,

    Dans mes bras, est tombés...

     

    Refrain

    J’avais envie, sans t'affoler, de t’initier

    A des plaisirs entre aperçus, tant attendus

    Pour effleurer et caresser ton corps de femme

     

    J’avais envie de provoquer tous ces désirs 

    Qui semblaient n’attendre que moi pour effeuiller

     Tes peurs, tes joies que je sentais à fleur de toi. 

     

    Une femme divine se révélait à moi!

    Une femme sublime qu’était faite pour moi!

    Qu’était juste pour moi... 

     

    Le désert de ta plage n’était plus solitaire,

    Et ma bouche assoiffée savourait les délices

    De ta coupe enchantée...

    Refrain

    J’avais envie, sans t'affoler, de t’initier

    A des plaisirs entre aperçus, tant attendus

    Pour effleurer et caresser ton corps de femme

     

    J’avais envie de provoquer tous ces désirs 

    Qui semblaient n’attendre que moi pour effeuiller

     Tes peurs, tes joies que je sentais à fleur de toi.

    Couplets

    Je me suis délecté de cette peau bronzée

    Et je me suis couché sur ton sable doré

    Je me suis abreuvé à ta source de vie

     

    Et je me suis rendu, vaincu à ton appel

    Et j'ai adoré ton corps nu comme un homme,

    Dans cet acte d'amour interdit... au soleil.

    Refrain

    J’avais envie, sans t'affoler, de t’initier

    A des plaisirs entre aperçus, tant attendus

    Pour effleurer et caresser ton corps de femme

     

    J’avais envie de provoquer tous ces désirs 

    Qui semblaient n’attendre que moi pour effeuiller

     Tes peurs, tes joies que je sentais à fleur de toi. 

     Couplets

    La plage de ton corps n’était plus solitaire.

    Elle était douce et chaude sous mes doigts téméraires:

    Une soie étoilée voyageait sous mes mains.

     

    Et sous ce clair de lune, dans cette nuit sans brume,

    Que j’aime sur tes dunes y dessiner mes joies!

    Y dessiner mes joies... Y dessiner mes joies.

     

    N. Ghis.

    La Plage De Ton Corps

    Texte retouché Juillet en 2016


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Juillet 2016 à 17:08
    Hello Ghislaine Voilà encore un joli texte avec des suggestions très tendres, de la volupté juste ce qu'il faut. Amitiés Jo
      • Mercredi 23 Août à 14:13

        Toi aussi mon gentil Jo, tu sais chercher et découvrir des choses qui te plaisent et qui te font rêver. J'aime que tu fouines, toi aussi! Vous me rendez heureuse quand vous êtes vous mêmes satisfait. Amitié mon cher Jo. Ghis.

    2
    Mercredi 23 Août à 11:38

    super erotique comme sur une plage deserte entre amoureux

      • Mercredi 23 Août à 14:10

        Merci pour ce beau compliment cher Philippe. Cela me fait très plaisir! 

        J'aime bien quand tu va fouiner dans les entrailles du blog et que tu y découvre des textes qui te plaisent !Tu vois que les femmes savent distiller les mots qu'un homme sentimental pourrait murmurer à l'oreille de celle qu'il aime ! (sourire) Bien amicalement, Ghis.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :