• L'artiste au piano

     

     

    L'artiste au piano



    Pas de musique

    L'artiste au piano

     

    L'artiste au piano

     

    Quand le découragement le prend

    Et qu'il sent s'affaiblir en lui

    La force qui l'anime

     

    Quand la morsure de l'hiver

    A travers son fin pull-over

    S'applique à lui marquer la peau

     

    Quand il a froid dans son cœur

    Quand il a froid dans sa vie

    Parce qu'il est un incompris

     

    Dans sa mansarde sous les toits

    Il réfugie son désarroi

    Devant son piano il s'assoit

    Refrain

    Pour jouer, jouer, jouer

    A s'étourdir jusqu'au matin

    Il joue, il joue

    A s'en paralyser les mains

     

    Sur les arpèges il rêve alors

    Pour s'exalter sur un accord

    Qu'il plaque là de le décor

    De cette chambre bien trop grande

    Qui abrite son talent.

    Couplets

    Quand il fait vivre son piano

    Devant des tas d'impressarios

    Que sont jeu laisse indifférent

     

    Quand la tristesse l'envahit

    Parce qu'ils ne veulent pas croire en lui

    Et que les portes restent closes

     

    Une fois de plus, déçu, vaincu,

    La rage lui glaçant les yeux

    Les poings serrés au fond des poches,

     

    Il a le cœur au désespoir

    Et pour cacher son désarroi,

    Devant son piano il s'assoit

     Refrain

    Pour jouer, jouer, jouer

    A s'étourdir jusqu'au matin

    Il joue, il joue

    A s'en paralyser les mains 

    Il se réchauffe à sa musique

    Il habille son corps de musique

    Elle est à la fois le repas

    Et le draps qui le chauffera

    Lui: ce génie de création!

     

    Tout à coup il est merveilleux!

    Dans son délire il est heureux

    Plus de haine au fond de ses yeux

    Car la musique c'est son dieu!

    Il vit pour sa musique!

     

    Sur la partition il la couche

    Belle, sensuelle et sans retouche

    Pour qu'elle lui prenne un peu de vie

    Et devienne une symphonie.

     

    Son piano vibre entre ses mains

    Son cœur éclate et lui fait mal

    Les notes coulent, les notes volent

    Et il plane au dessus du sol

    Comme s'il était ivre

     

    Reprise du 1er refrain 

    Et il joue, il joue, il joue

    A s'étourdir jusqu'au matin

    Il joue, il joue

    A s'en paralyser les mains

    Il joue, il joue

    Pour mieux oublier qu'il a faim;

     

    Mais qui voudra bien croire en lui,

    Lui le pianiste, lui l'artiste

    Qui ne vit que pour sa musique

    Et qui, sans elle, n'est plus rien.

    Plus rien!

     

    N. GHIS.

    L'artiste au piano

    Texte écrit en février 1982

     

    L'artiste au piano


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Août 2016 à 15:40

    Bonjour Ghislaine,

     

    voici un texte magnifique que tu nous propose de lire.

    Un musicien , un pianiste qui trouve ce réconfort au cœur de sa musique .

    Elle est son oxygène, sa vie, son antre .

    J'aime beaucoup et tu as su retranscrire parfaitement cet état d'esprit .

    Tu as un grand talent Ghislaine

    bravo à toi !

     

    bien amicalement

    claude yes

    2
    Samedi 6 Août 2016 à 11:35

    Bonjour Ghis , magnifique texte pour en faire une chanson pourquoi pas ; tu aune facilité d'écriture formidable et le sens des mots juste tu aurais du être une artiste.j’espère que ta santé est bonne c'est le principal voila .Je t’embrasse affectueusement ton ami livio.    

    3
    Jeudi 24 Août à 09:32

    bonjour

    beau texte sur la douce folie d'un pianiste pour son instrument et la creation d'une musique



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :