• Juste un rayon de lune

     

    Juste un rayon de lune

    Petits défauts dans  dans les lignes qui s'espacent sans raison.

    Veuilles m'en excuser.

    N. Ghis.

    Juste un rayon de lune

      

    Texte de chanson

    Juste un rayon de lune


    Elle s’est donnée trop vite; amoureuse éperdue,

    Ignorant la prudence: mère de la vertu.

    Elle s'est offerte à lui sans réfléchir à elle,

    Espérant une confiance qu'elle voulait éternelle.


    Sa nudité cachée s
    ous le drap éclairé,

    Elle repense à celui qui trahit son amour.

    Que peut-elle espérer de promesses fracturées.

    Les souvenirs sont là pour y penser toujours.

    Refrains

    Juste un rayon de lune éclaire le lit blanc

    Et caresse les draps où sa pensé la tord.

    Ils avaient rendez-vous au jardin sur le banc,

    Mais il n'est pas venu attisant ses remord.


    Le regret en son cœur, elle pleure sa défaite.

    Il était amoureux. Le croyait-elle, à tord ?

    Elle le souhaitait sincère, pour elle c'était un fait.

    Il ne faut jamais croire aux futiles accords.

    Couplets

    Son bonheur n'est plus à porté de ses mains.

    Elle avait cru pourtant le frôler de ses doigts

    Mais l'amour, comm' la vie, se fiche bien des lois.

    Il va, il vient, s'ennuie pour fuir un beau matin.


    Et dans son infortune elle respire les draps

    Ou l'odeur de son corps se mêle à son parfum,

    La douceur de ses mains ravive son chagrin

    La mettant en souffrance, et dans tous ses états.

    Refrains

    Juste un rayon de lune éclaire le lit blanc

    Et caresse les draps où sa pensé la tord.

    Ils avaient rendez-vous au jardin sur le banc,

    Mais il n'est pas venu et grandit ses remords.


    Le reproche en son cœur, elle pleure sa défaite.

    Il était amoureux, il désirait son corps.

    Elle le croyait sincère, pour elle c'était un fait.

    Il ne faut jamais croire aux futiles accords.

    Couplets

    S’enfermant sur elle-même, elle pleure et se morfond.

    Se complaisant dans une attente qui lui fait mal

    Penser à lui, lui donne encor’ cette illusion

    Que tout ne peut finir sur une erreur fatale.

     

    Et ne veut pas penser à cette déceptions

    Qui nourrit sa souffrance autant que ses démons.

    Le téléphone portable à porté de sa voix

    Elle attend un appel qui ne sonnera pas.

    Refrains

    Juste un rayon de lune éclaire le lit blanc

    Et caresse les draps où sa pensé la tord.

    Ils avaient rendez-vous au jardin sur le banc,

    Mais il n'est pas venu et grandit ses remords.


    Le reproche en son cœur elle pleure sa défaite.

    Il était amoureux, il désirait son corps.

    Elle le croyait sincère, pour elle c'était un fait.

    Il ne faut jamais croire aux futiles accords.

     

    N. Ghis.

     

     Photo de La main et la plume.

    Texte écrit le 18 Mai 2010

    La Rose De Janvier 2016.

    Juste un rayon de lune


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 09:26

    Bonjour

    triste effet de l'apres amour, elle a cru en lui, alors qu'il se jouait d'elle

    la méfiance en amour est la solution, la prudence est preferable meme si on est amoureux, l'illusion est vite là les lendemains des nuits d'ivresse et de croyance

    trop de victimes sur l'autel des reves de l'amour, parfois il faut rester froid et lucide que de s'abandonner a nos chimeres amoureuses

      • Jeudi 30 Novembre 2017 à 10:10

        Bonjour mon cher Philippe,

        Exactement cher Philippe. Tu n'a pas tord. J'ai écris ce texte justement en pensant à toutes ces jeune filles et femmes qui se laissent prendre au jeu de l'amour attirées simplement par le jeune homme dont elles sont amoureuses en croyant que c'est la bon. Nul ne peut dire que l'on connais, même après des années, son partenaire à fond ! Combien se fond avoir ? Et c'est la même chose pour les jeune hommes qui croient avoir trouvé l'âme sœur, et qui se retrouvent déçu parce qu'il découvrent la face caché de la personne... Prudence est mère de sûreté ; mais il y en a qui cachent bien leur jeux pour arriver à leur fin !

    Vous devez être connecté pour commenter