• Elle se souvient

     

     

    Elle se souvient 

     

    Elle se souvient

     

    En réveillant ses sens qu'elle croyait éteints,
    D'une femme il as fait d'elle une adolescente
    Qui rêvait d'être aimée sans en être consciente
    Qui rêvait de tendresse, d'amour sans innocence

     

    Il as su lui parler à travers un clavier
    Et la faire vibrée en regardant l'écran
    Et la faire vibrée en tapant sur les touches
    Tous deux vibraient d'amour sans même qu'ils se touchent.

     

    Refrains

    Ce n'est pas la fin qui lui fait d'la peine
    C'est l'injustice de la vie
    Ce n'est pas sa faute, ce n'est pas la sienne
    C'est simplement que c'est la vie.


    Ce n'est pas la fin qui lui fait d'la peine
    C'est l'injustice de la vie
    Ce n'est pas sa faute, ce n'est pas la sienne
    C'est simplement que c'est sa vie.

    Couplets

    Elle se souviens de lui. Elle se souviens de tout
    De leurs rires complices, de leurs baisers si fous
    Qui, dans l'imaginaire, les emmenaient partout
    Quand, dans leur inconscient, leurs rêves étaient si doux.


    Il lui a fait connaîtr' 
    ce qu'est le verbe aimer
    Au point de devenir un cœur désespéré
    Qui ne bat que par lui, qui ne vit que pour lui.
    Elle ne pense pas à elle; mais ne pense qu'à lui.

     

    Refrains

    Ce n'est pas la fin qui lui fait d'la peine
    C'est l'injustice de la vie
    Ce n'est pas sa faute, ce n'est pas la sienne
    C'est simplement que c'est la vie.


    Ce n'est pas la fin qui lui fait d'la peine
    C'est l'injustice de la vie
    Ce n'est pas sa faute, ce n'est pas la sienne
    C'est simplement que c'est sa vie.

     

    Ce soir là, dans un dial, il a su lui parler
    Amusée de ses mots, elle s'en ait délecté
    Ce premier soir de rêve il ne s'est rien passé
    Mais son cœur savait bien qu'il y avait danger.

     

    Elle n'oubliera jamais tous leurs mots enflammés
    Elle
    n'oubliera jamais ce qu'ils se sont donné
    Elle
    ne pourra jamais, dans le temps, l'oublier
    Elle
    ne pas non plus le faire vivre au passé.

     

    Refrains

    Ce n'est pas la fin qui lui fait d'la peine
    C'est l'injustice de la vie
    Ce n'est pas sa faute, ce n'est pas la sienne
    C'est simplement que c'est la vie.


    Ce n'est pas la fin qui lui fait d'la peine
    C'est l'injustice de la vie
    Ce n'est pas sa faute, ce n'est pas la sienne
    C'est simplement que c'est sa vie.

    La fin


    Elle
    se souviens de tout. Elle se souvient de lui...

     

    N. Ghis.

    Elle se souvient

    Texte écrit le 03/06/2016

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Décembre 2017 à 10:25

    Bonjour

    combien de mots, de gestes d'amours en nos mémoires sont restés

    on y a cru a cet amour naissant qui pouvait continuer, résister

    et puis on se quitte, on est quitté

    apres les pleurs ne restent que les souvenirs et nos regrets

     

    sur ce petit poeme desespéré je te souhaite un bon weekend

    et du chaud au coeur si tu ne trouves pas de soleil pour te rejouir un peu

      • Samedi 9 Décembre 2017 à 11:14

        Bonjour mon cher philippe,

        Merci pour tes gentilles visites régulières. Tu es un amour de ne pas m'oublier ! (sourire)

        Ici, il fait soleil ; mais il y a beaucoup de mistral. Tu sais, tout ce que j'écris ne me reflète pas. J'aurais aimé écrire pour des chanteurs, mais la vie ne à voulu autrement.  j'aurais aimé être un auteur, mais cela, la vie ne l'a pas voulu non plus. Je ne suis qu'un auteur inconnu et le resterai toujours...

        Je te souhaite mon cher philippe, un bon weekend au chaud. Amicalement, Ghislaine.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :